FR  EN  
HOME  |  PRODUCTS  |  ABOUT US  |  PRODUCTS BY COUNTRY  |  PRODUCTS BY CATEGORY  |  CONTACT US  |  TO TELL A FRIEND  |  
galerie dutta art ancien Chine, Japon




Galerie Dutta art ancien Chine Japon, Thailande

Art ancien Chine Japon

Rue des Etuves 21, 1201 Genève
Tel. +41 22 738 64 22
Fax. +41 22 738 57 31

VAJRA AND GHANTA (Dutta-10314)

SOLD

-Vajra ; Dorje (foudre – diamant), Ghanta ; Drilbu (clochette) et étui.

 

Tibet 18ème siècle.

Foudre – diamant : alliages bronzeux , hauteur 19cm.

Clochette : alliages bronzeux, hauteur 23,4cm. Etui en tissu.

 

Chaque moine possède un foudre – diamant et une clochette, indispensable à la plupart des rites, conservés et transportés dans un étui.

Associée dans les rituels au vajra, symbole masculin de Compassion toujours tenu dans la main droite, la clochette manipulée par la main gauche représente, quant à elle, le principe féminin et la Sagesse (prajna). Leur union permettant d’atteindre l’Eveil. C’est l’un des rares objets rituels étudiés de manière approfondie. Sa taille varie de 16 à 23 cm environ et différente catégories coexistent selon la provenance géographique ou le rituel envisagé. L’alliage du manche serait en li-mar, mêlant le cuivre en forte proportion, l’étain et le zinc, et celui du corps de la cloche en li-nag, comportant, outre ces matériaux, de l’or et de l’argent. Le son de cet instrument à la symbolique particulièrement riche est supposé évoquer celui de l’enseignement des bouddha eux-mêmes.

Cette clochette est décorée, selon la tradition, de motifs d’origine indienne, comparable à ceux d’un mandala ; sa base est entourée d’une ceinture de vajra verticaux, tandis que, sur le corps de la cloche, des masques de kirtimukha crachant des guirlandes de joyaux alternent avec huit symboles bouddhiques surmontés de vajra horizontaux. Huit pétales de lotus ornent l’épaule et contiennent des syllabes-germes (bija) en écriture lantsa, rappelant les premières syllabes des noms sanskrits des huit déesses secondaires assistant Prajnâpâramitâ, déesse de la Sagesse parfaite. La tête de celle-ci est posée au-dessus d’un vase sur le manche en cuivre doré dont le sommet est formé d’un demi-vajra.

Ainsi que leur décor l’indique, les deux instruments forment une paire qui dut appartenir à un lama de haut rang.

 
Price on request